Créer votre filiale au Maroc, quels avantages?

Le Maroc figure aujourd’hui parmi les pays africains qui attirent chaque année plusieurs entrepreneurs et entreprises d’origine européenne . C’est un pays qui dispose d’un bon positionnement géographique et qui occupe une place stratégique dans les transactions internationales. Le royaume chérifien est également connu par l’essor remarquable qu’a vécu le secteur de la finance, ainsi que l’économie et la culture.
Créer sa filiale dans un contexte pareil présente plusieurs avantages que nous allons découvrir ensemble dans les paragraphes suivant.

I – Proximité du continent européen
La royaume marocain se trouve à la porte de l’Europe et la distance qui les séparent ne dépasse même pas les quinze kilomètres. Il bénéficie d’un accord de libre échange qui autorise de circuler librement les produits marocains vers l’union européenne sans avoir à payer les droits de douane. C’est applicable aussi bien sur les entreprises européennes installées au Maroc que sur les entreprises d’origine marocaine.
Cet avantage permet d’améliorer sa compétitivité dans le marché grâce à la diminution des coûts de logistique et à la baisse des coûts de revient.

2 – Ouverture sur l’Afrique
Le marché africain est un marché avantageux, avec un grand potentiel et qui connait jusqu’à présent des marges de progression remarquables. Contrairement aux marchés internationaux saturés, la croissance est l’une des tendances actuelles en Afrique. Le Royaume marocain représente l’ouverture idéale sur l’Afrique grâce aux relations économiques et politiques renforcées par les initiatives de sa majesté le roi Mohamed VI sur le continent africain.

3 – Contexte politique favorable
Le Maroc est avant tout, une monarchie constitutionnelle qui se caractérise d’une très bonne stabilité politique. C’est un pays serein où il fait bon vivre et qui attire chaque beaucoup d’investissements des quatre coins du monde. Il se positionne en deuxième place au rang des investissements étrangers sur le continent africain. Le royaume agit sans cesse pour garantir une sécurité nationale et une paix durable.

4 – Droit commercial à la française
Les principes de droit commercial proviennent de la jurisprudence française à l’exception de quelques spécificités religieuses apportées par le législateur. Le Royaume compte, depuis 20 ans, 8 tribunaux de commerce implantés sur son territoire. Ces tribunaux, installés dans des grandes villes, sont dirigés par des magistrats désignés par le Ministère de la Justice. Ces tribunaux dictent le droit et règlent les différends commerciaux. Ces instances s’occupent aussi des formalités concernant le registre du commerce.

5 Infrastructures en évolution continue
Le Maroc a beaucoup investi ces dernières décennies en matière d’infrastructures. Le réseau routier s’est développé et des milliers de kilomètres de routes étaient bâties pour relier les grandes villes du Royaume. Le transport ferroviaire a également évolué et plusieurs lignes ont été construites, sans oublier le TGV reliant Casablanca à Tanger qui a été récemment inauguré après 7 ans de travaux. Le Maroc est également doté de la plus grande station solaire au monde, et du port Tanger Med qui offre l’opportunité de transactions maritimes inestimables.

6 – Avantages fiscaux certains
Le guichet unique allège vraiment la procédure de création des entreprises. Ce mécanisme permet d’utiliser les centres régionaux d’investissement comme point d’appui pour réaliser toutes les formalités administratives. Il faut compter en général deux semaines pour la création d’une entreprise. Ces formalités peuvent être aussi confiées à un représentant.
Les cinq premières années sont exonérées d’IS. Les investissements sont très encouragés dans le royaume à telle enseigne que les structures qui investissent plus de 100 millions de Dirhams sont exemptées des droits de douane sur l’importation de leurs matériels et équipements nécessaires.Le guichet unique allège vraiment la procédure de création des entreprises. Ce mécanisme permet d’utiliser les centres régionaux d’investissement comme point d’appui pour réaliser toutes les formalités administratives. Il faut compter en général deux semaines pour la création d’une entreprise. Ces formalités peuvent être aussi confiées à un représentant. Les cinq premières années sont exonérées d’IS. Les investissements sont très encouragés dans le royaume à telle enseigne que les structures qui investissent plus de 100 millions de Dirhams sont exemptées des droits de douane sur l’importation de leurs matériels et équipements nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *